Soutenance de la thèse de Michel Spach, Vendredi 10 novembre 2017, à partir de 14 heures

Soutenance de la thèse de Michel Spach, Vendredi 10 novembre 2017, à partir de 14 heures

Commentaires fermés sur Soutenance de la thèse de Michel Spach, Vendredi 10 novembre 2017, à partir de 14 heures

Activités robotiques à l’école primaire. Quelle place du scénario pédagogique ? Les limites du co-apprentissage

 

Michel Spach soutiendra sa thèse de doctorat de Sciences de l’Éducation

Vendredi 10 novembre 2017, à partir de 14 heures
Université Paris-Descartes, bâtiment Jacob, 5e étage, salle des thèses

.

Résumé

La recherche présentée dans le cadre de cette thèse s’inscrit dans le cadre des travaux en didactique de l’informatique de Baron et Bruillard. Elle analyse la façon dont des enseignants du primaire non experts en informatique, conçoivent et mettent en œuvre des scénarios impliquant des robots pédagogiques de sol dans leurs classes.

Cette recherche apporte des éléments permettant de comprendre comment ces enseignants parviennent, de manière intuitive, à développer et à mettre en œuvre des scénarios pour enseigner quelques concepts informatiques. Elle témoigne de leur capacité à intégrer des objets tangibles ou symboliques dans des séances d’apprentissage en informatique, en procédant à une analyse préalable à minima du fonctionnement du robot.

Sur le plan des apprentissages, les élèves se sont forgés, par des démarches d’instrumentation et d’instrumentalisation, des instruments et des méthodes pour comprendre l’objet informatique. Les concepts et notions en jeu s’avèrent être particulièrement dépendants des contextes technologiques spécifiques à chacun des robots.

Des méthodes propres à la production logicielle ont permis le séquençage de l’activité de programmation en phases de spécification, conception, réalisation et mise au point. Des paradigmes de programmation ont aussi été approchés, comme la programmation procédurale dans le cas du robot Bee-Bot et la programmation événementielle dans le cas de l’étude du comportement du robot Thymio.

En dehors du domaine informatique, la résolution de problème, en étant placée au cœur des scénarios, a permis aux élèves de développer des démarches de tâtonnements, d’essais-erreurs dans un contexte de travail en petits groupes favorisant les échanges et les interactions entre les élèves.

Membres du jury

Georges-Louis Baron (EDA, Université Paris Descartes, directeur de la thèse)

Cédric Fluckiger (CIREL Université de Lille 3)

Béatrice Drot-Delange (Rapportrice du jury, Université Clermont Auvergne),

Vassilis Komis (Rapporteur du jury, Université de Patras),

Vanda Luengo (Université Pierre et Marie Curie),

Sandra Nogry (Université de Cergy Pontoise),

François Villemonteix (CIREL – Université de Lille 3, co-directeur).

About the author:

Tags:

Back to Top