Cristina Figueiredo

Cristina Figueiredo

Aucun commentaire sur Cristina Figueiredo

FIGUEIREDO Cristina

Anthropologue – Maître de conférences en Sciences de l’éducation

cfigueiredo@wanadoo.fr

Parcours professionnel

Un long travail de terrain dans deux groupes des Touaregs de l’ouest, vivant au Mali, a permis d’élaborer une étude sur la construction symbolique et sociale du genre à travers l’analyse des systèmes d’éducation formels et informels. En pleine crise politique, sociale et économique (et aujourd’hui religieuse), la question était de savoir comment dans ces circonstances il était possible de transmettre et d’apprendre les codes qui permettent à une personne de s’identifier en tant que membre féminin ou masculin de sa société. La réflexion s’est poursuivie lors d’un échange intellectuel au Museu national de Rio de Janeiro avec des chercheurs spécialistes de l’Amazonie, interrogeant les manières de transmettre les représentations autochtones du corps et des affects lors de l’éducation des enfants et comment elles résistent, ou intègrent, les autres représentations véhiculées par l’école, les médias et le contact avec d’autres sociétés.

Les recherches sur les processus d’apprentissage de l’enfance à l’âge adulte  mettent au jour la manière dont des représentations culturelles sont incorporées dès la plus tendre enfance, et comment l’arrivée de nouveaux savoirs bouleversent les représentations corporelles, le rapport au savoir et l’identité individuelle et collective. Le terrain se déroule actuellement en France auprès de jeunes en retrait scolaire et social. Cette étude est menée dans le cadre d’une collaboration internationale et pluridisciplinaire impliquant des collègues anthropologues, sociologues, psychologues et psychiatres en France et au Japon qui travaillent sur les nouvelles formes d’apprentissage et d’expression de soi comme dans le cas de la figure emblématique du hikikomori. Le terrain investi est les centres d’accueil pour adolescents et pour jeunes et s’ajoute une collaboration avec les personnels des services de santé des rectorats et des institutions s’inquiétant de la montée croissante de la scolarisation à domicile et du désinvestissement relationnel des jeunes. Les données interrogent les notions de perception, de personne et d’humanité en excluant les dimensions culturelles pour en retenir des universaux qui se caractérisent par une expression de la souffrance et des manières d’être commune à toutes les sociétés.

2007 : Maîtresse de conférences en Sciences de l’éducation, Faculté de sciences humaines et sociales, Université Paris Descartes

2002-2004 : Lauréate de la Fondation Fyssen, Membre associée au Prog de Pós-graduação em antropologia social, Museu nacional – Universidade federal do Rio de Janeiro, Brésil.

2001 :Docteure en anthropologie sociale et ethnologie, EHESS, Paris.

 

Publications récentes

Livre

2014, Et al., Hikikomori. Ces adolescents en retrait, Paris, Armand Colin.

Articles

2015, « Regard anthropologique sur le diagnostic de phobie scolaire et sociale. », Enfances & Psy 1/2015 (N° 65) , p. 85-95
URL : www.cairn.info/revue-enfances-et-psy-2015-1-page-85.htm.

2015,  « Le corps éprouvé. », L’école des parents 1/2015 (n° 612) , p. 39-41
URL : www.cairn.info/revue-l-ecole-des-parents-2015-1-page-39.htm.

2015, Figueiredo Cristina et Fansten Maïa, , « Parcours de hikikomori et typologie du retrait. », Adolescence 3/2015 (T.33) , p. 603-612
URL : www.cairn.info/revue-adolescence-2015-3-page-603.htm.

2014, « La famille au risque de la souffrance psychique et de la déscolarisation. », Le Télémaque 2/2014 (n° 46) , p. 73-85
URL : www.cairn.info/revue-le-telemaque-2014-2-page-73.htm.

2014, « Enfance stable, adolescence instable chez les Touaregs du Gourma et de l’Adagh, Mali », Revue des sciences sociales, 51 : 54-61.

2013, « Histoires de renoncement ? Le cas des jeunes retirants sociaux touaregs au Mali », Enfances &Psy, 58 : 130-139.

Et al., « État des lieux, points communs et différences entre des jeunes adultes retirants sociaux en France et au Japon (Hikikomori) », L’Evolution Psychiatrique, 78 (2) : 249-266.

Chapitres d’ouvrages

2013, « Quitter l’enfance et devenir : perspective anthropologique du chemin vers l’accomplissement », in Moro, Marie Rose eds, Le devenir adulte. Chances et difficultés, Paris, Armand Colin.

Colloques

2015 : “Le corps politique de l’enfant. Dispositifs de recherche, dispositifs d’intervention”, Colloque organisé par Nicoletta Diasio, Université de Strasbourg, Idex « Surveiller et grandir » et UMR CNRS Dynamiques européennes et Régine Sirota, Université ParisDescartes, UMR CNRS CERLIS (Centre de recherche sur les liens sociaux), Sorbonne Paris-Cité, avec le soutien du CR 31 « Sociologie de l’enfance » de l’AISLF (Association internationale des sociologues de langue française)

2015 : Ouvrir les murs. Une école de tous les monde, 17ème colloque de la revue L’autre, 2èmes Journées de Babel, 5ème colloque de la Maison de Solenn, Hotel de ville de Paris.

2015 : L’anthropologie en partage. Autour de l’oeuvre de Pierre Bonte, Paris, Collège de France

2014 : « Le corps du malaise : comment les adolescents et les jeunes en retrait s’expriment », colloque de la MDA de Cochin – Maison de Solenn  : « Malaise dans la société. Ressources des adolescents ». 24 janvier, Paris.

2013 : Colloque : Jeunes en retrait ou hikikomori : expériences croisées France-Japon, 20/21 mars, Université Paris Descartes/Inalco. Organisatrices : Fansten M, Figueiredo C, Pionné-Dax N, Vellut N,  “Franchir le seuil : obstacles et suspensions dans le passage à l’âge adulte.”

 

 

 

About the author:

Back to Top