Céline Robillard

Céline Robillard

Aucun commentaire sur Céline Robillard

Doctorante en Sciences du langage 

Contact

Pratiques d’enseignement de formateur-ices dans un contexte d’enseignement-apprentissage du français langue seconde aux adultes migrant-es peu ou pas scolarisé-es : quelles représentations de la littératie et de l’enseignement de la lecture-écriture ?

 

Directrices de recherche :

Margaret Bento et Laurence Le Ferrec

Résumé :

Mon travail de recherche porte sur l’enseignement-apprentissage du français langue seconde aux adultes migrant-es peu ou pas scolarisé-es. Être peu ou pas scolarisé-e et allophone en France implique plusieurs besoins en termes de formation linguistique : apprendre la langue française pour communiquer, développer ou consolider des compétences liées au savoir lire-écrire et ce, en français, langue non maternelle.

Le premier objectif de cette thèse est de situer ce public spécifique dans le champ de la didactique des langues. Nous nous interrogeons donc sur la place accordée à ce public dans les domaines du FLS (Français Langue Seconde), de la formation linguistique des migrant-es adultes (FLMA) ou de l’alphabétisation. Le triple besoin linguistique de ce public amène ainsi à s’interroger sur la notion de littératie. En effet, selon Rispail (2017, p.78) la littératie se caractérise comme étant « un ensemble d’attitudes, de connaissances, d’habiletés et de compétences en lien avec l’appropriation de la culture écrite et des besoins qui en découlent, dans une société donnée ». Apprendre le français et apprendre à le lire et à l’écrire implique alors davantage que des compétences de codage/décodage, néanmoins nécessaires. En France, le concept de littératie, issu de l’anthropologie, entre en concurrence avec celui d’alphabétisation, préféré par certains auteurs en didactique comme Adami (2020), notamment parce qu’il implique un processus (d’apprentissage) plus qu’un résultat. Adami (ibid.) intègre alors à la notion d’alphabétisation, comme pour celle de littératie, une dimension étendue à l’appropriation des « codes sociaux, pragmatiques, symboliques et pratiques » de l’univers de l’écrit, dépassant alors les limites du terme, principalement liées à son étymologie (qui met au premier plan la dimension restreinte au code) et à sa conception courante, porteuse d’interdiscours (campagnes d’alphabétisation, notamment coloniales, connotations associées à l’adjectif analphabète, liens présupposés entre alphabétisme et cognition etc.).

Ainsi, le deuxième objectif de cette recherche est d’analyser les représentations des formateur-trices de la littératie (ou de l’alphabétisation) et de ce qu’implique l’enseignement-apprentissage de la lecture-écriture et du français en France, pays à forte culture écrite. 

Pour atteindre ces objectifs, nous proposons d’analyser les représentations des formateur-ices et leur incidence sur les pratiques de classe. Dans une perspective d’analyse qualitative, nous cherchons dans un premier temps à analyser ces représentations par le discours et à travers les termes utilisés pour désigner l’enseignement-apprentissage du français, de la lecture et de l’écriture aux apprenant-es. Nous cherchons dans un second temps à observer ces représentations mises en discours et en action en classe. Des entretiens semi-directifs et des observations de pratiques de classe nous permettront de relever les représentations présentes dans les discours des formateur-trices et d’observer comment elles se transposent dans leurs pratiques enseignantes.

Adami, H. (2020). Enseigner le français aux adultes migrants. Paris : Hachette 
Rispail, M. (Dir.) (2017). Abécédaire de sociodidactique, 65 notions et concepts. Saint- Étienne : Publications de l’université de Saint-Étienne 

Thèmes de recherche :

  • Didactique des langues : FLE/S ; 
  • Littératie, alphabétisation des adultes ; 
  • Représentations sociales ;
  • Agir-enseignant.

Charges d’enseignements :

  • Linguistique et FLE (L2 Sciences du langage)
  • Français dans les classes multilingues (L3 Sciences du langage)
  • Approches didactiques en FLE (L3 Sciences du langage)
  • Didactique de la phonétique (M1 Didactique des langues)
  • Didactique du vocabulaire (M1 Didactique des langues)
  • Didactique des langues et communication interculturelle (M2 Didactique des langues)

Activités doctorales :

  • Représentante des doctorant-es du laboratoire EDA 
  • Représentante des doctorant-es de l’ED 622 Science du langage (septembre 2019 à septembre 2022)
  • Co-organisatrice du séminaire doctoral du laboratoire EDA (depuis 2018)
  • Co-organisatrice de la Journée d’Etude des Jeunes Chercheur-euses du laboratoire du laboratoire EDA (JEJC EDA)
    • Des notions en discussion : dialogue entre sciences de l’éducation et sciences du langage (1e JEJC EDA – 17 juin 2021)
    • Éthique et numérique : des questionnement en sciences de l’éducation et en sciences du langage (2e JEJC EDA – 16 juin 2022)

Formations :

  • Master Didactique des langues – Université Paris Descartes
  • Licence Sciences du langage (mention FLE) – Université Paris Descartes

 

About the author:

Back to Top