Bienvenue aux doctorant.e.s d’EDA

Bienvenue aux doctorant.e.s d’EDA

Commentaires fermés sur Bienvenue aux doctorant.e.s d’EDA

Vous êtes doctorant.e au laboratoire EDA,
nous vous souhaitons la bienvenue !

Lien vers le séminaire des doctorants d’EDA

Vous venez de vous inscrire en doctorat et vous êtes rattaché.e au laboratoire EDA, nous vous souhaitons la bienvenue !

Présentation des écoles doctorales (ED) et du laboratoire EDA

Le laboratoire EDA est une unité de recherche pluridisciplinaire dont les travaux concernent les sciences du langage et les sciences de l’éducation.

Vous êtes également affilié.e à des Écoles Doctorales (ED) qui dépendent de l’Institut de Formation Doctorale (IFD).

Schéma 1 : Organisation hiérarchique des instances de recherche

  • Les doctorant.e.s qui relèvent des sciences de l’éducation sont rattaché.e.s à l’École Doctorale 623 : Savoirs, Sciences, Éducation.
  • Les doctorant.e.s qui relèvent des sciences du langage sont rattaché.e.s à l’École Doctorale 622 : Sciences du langage

Pour les informations relatives à chaque ED (réinscriptions, comités de suivi individuel…) nous vous invitons à vous rendre sur les sites internet de vos écoles doctorales respectives ou à contacter les responsables administratifs :

Activités du laboratoire

Le laboratoire organise régulièrement des manifestations scientifiques telles que des journées d’étude, des colloques, des séminaires. Restez informé.e.s depuis la rubrique “Annonces” du site du laboratoire.

Si vous souhaitez participer à des colloques, sachez que le laboratoire peut vous soutenir financièrement. Actuellement le plafond est de 350 euros sur la durée de la thèse. Si vous souhaitez une prise en charge des frais de mission (même partielle), nous vous invitons à en parler avec votre directeur.trice de thèse et, en cas d’accord de sa part, à contacter par mail le directeur du laboratoire, Eric Roditi, en mettant en copie votre directeur.trice et la secrétaire du laboratoire. Attention, si le déplacement a lieu en dehors de l’Ile-de-France, il vous faudra demander un ordre de mission avec prise en charge des frais, ce qui prend du temps. Il faut donc ne pas attendre le dernier moment…

 Formation doctorale

Tous les doctorant.e.s ont une obligation de formation. Le volume horaire est défini au niveau de l’école doctorale, à savoir:

  • ED 623 : 120 heures sur les trois années de thèse, soit 40h par an ;
  • ED 622 : 150 heures

Parmi les activités scientifiques pouvant faire partie de la formation doctorale, on compte :

  • les formations proposées par le CFDip
  • les formations organisées par l’ED 623 et par l’ED 622
  • les formations organisées par les autres écoles doctorales
  • les manifestations organisées par les ÉSPE
  • les cours du Collège de France :
  • les séminaires (y compris ceux organisés par les doctorants, au niveau des ED et des laboratoires)
  • les colloques
  • les journées d’étude (y compris celles organisées par les doctorants)
  • les soutenances de thèse
  • les formations en ligne depuis la plateforme Fun MOOC (validées par les ED)
  • les formations des bibliothèques (rapprochez-vous de votre bibliothèque)

N’oubliez pas de demander une attestation de participation aux organisateurs chaque fois que vous assistez à un tel événement.

  • Formulaire de l’ED 623 : lien à venir
  • Formulaire de l’ED 622 : lien à venir

Comité de suivi individuel de la thèse

 La réinscription en doctorat ne peut se faire sans le rapport du comité de suivi individuel. Chaque école doctorale établit ses règles concernant ce comité.

ED 622 : (extrait du règlement intérieur)

Le comité de suivi individuel du doctorant comprend au moins deux membres. Un membre est externe à l’unité de recherche ou à la discipline ; au moins un membre est spécialiste du domaine ; au moins un membre est HDR.

La procédure de suivi est la suivante : les membres du comité sont désignés au cours de la première année de doctorat par le directeur de thèse et le directeur de l’unité de recherche, en accord avec le doctorant. Le choix est validé par le bureau de la composante concernée.

Le comité de suivi se réunit une fois l’an avec le doctorant et le directeur de thèse, à partir de la fin de la 2e année de thèse, in situ ou par visio-conférence.

Trois phases successives sont envisagées lors de cette réunion :

  • Une présentation formelle par le doctorant de l’état d’avancement de sa recherche (30 mn.) ; si le doctorant le souhaite, cette présentation peut être ouverte au public et tenir lieu de « petite soutenance » intermédiaire.
  • Un entretien du comité avec le doctorant, en l’absence du directeur de thèse.
  • Un entretien du comité avec le directeur de thèse, en l’absence du doctorant.

L’évaluation par le comité de suivi donne lieu à un rapport signé par tous ses membres et contresigné par le doctorant. Le comité de suivi donne un avis sur la réinscription du doctorant et sa réinscription par dérogation au-delà de la 3e année (thèses à temps complet) ou de la 6e année (thèses à temps partiel).

Pour les doctorants inscrits en 3e année et au-delà en septembre 2019, le comité déjà composé sous l’ancienne ED reste inchangé, même s’il ne correspond pas aux nouveau critères de composition. Pour les doctorants en 1e et 2e année, la composition du comité doit respecter les critères de l’ED 622.

 ED 623 : (extrait du site internet de l’ED)

Conformément aux exigences de l’Université et en application de l’Arrêté ministériel, les modalités de composition, d’organisation et de fonctionnement de ces comités sont fixées par le conseil de l’école doctorale 623 :

  • Constituer dans la mesure du possible les comités dès la 1ère année de thèse. Le conseil de l’école doit valider la composition des comités lors de la réunion du conseil suivant la transmission des noms des membres ;
  • Le comité doit être composé de 2 à 3 personnes dont au moins une extérieure à l’ED ;
  • a. directeur.rice. et co-directeur.rice. ne font pas partie du comité, mais ils assistent aux réunions ;
  • Les membres de ce comité ne participent pas à la direction du travail du doctorant ;
  • Les membres de ce comité ne pourront pas être rapporteurs de la thèse au moment de la soutenance ;
  • En cas de co-tutelle ou co-direction avec un établissement étranger, il est nécessaire que le comité mis en place dans l’établissement partenaire soit conforme aux règles de l’ED 623. Les réunions qu’organiserait le comité partenaire sont alors prises en compte par l’ED 623 dans le suivi du doctorant concerné.
  • NB : si le.a. doctorant.e. est encadré.e. par un.e. enseignant.e. non HDR ou non autorisé.e à diriger des thèses (titulaire d’une ADT), il est essentiel qu’il.elle. participe aux entretiens de suivi.

Fonctionnement : Le.la ou les directeurs de thèses réunissent le comité de thèse en cours de la 2nde année, en accord avec le.a doctorant.e avant passage en 3ème année de thèse ; puisque l’inscription en 3ème année est examinée au vu du rapport du comité. Le comité doit ensuite se réunir chaque année sauf éventuellement l’année universitaire précédent la soutenance, si cette soutenance intervient à l’automne (octobre ou novembre).

Comme pour l’ED 622, pour les doctorants inscrits en 3e année et au-delà en septembre 2019, le comité déjà composé sous l’ancienne ED reste inchangé, même s’il ne correspond pas aux nouveau critères de composition. Pour les doctorants en 1e et 2e année, la compositio

n du comité doit respecter les critères de l’ED 623.

Représentantes des doctorant.e.s

En tant que doctorant.e.s, vous êtes représenté.e.s au niveau du laboratoire EDA et au niveau de chaque école doctorale.

Au niveau du laboratoire EDA

Au niveau des écoles doctorales :

About the author:

Back to Top